top of page
Rechercher

Plateau: Pourquoi je n'arrive plus à progresser ? 



Ça fait des mois que j’essaye de passer mon premier Muscle-up !

Il y a bien longtemps que je n’ai pas fait un PR au Back Squat !

Je n’arrive pas à améliorer mes charges au Snatch !

C’était quand la dernière fois que vous vous êtes entendu dire ce genre d’affirmation ?


Dans l’industrie du Fitness, comme dans la vie en général, rencontrer un plateau est souvent considéré comme « négatif ».

En effet, les gens perçoivent en général le plateau comme une stagnation, ce qui va à l’encontre de notre conception moderne de constamment devoir s’améliorer.

 

Et si je vous disais que devoir constamment s’améliorer implique d’une certaine manière de stagner !

Les plateaux peuvent être frustrants, pour sûr, mais si nous pouvons mieux comprendre leur rôle et quand et pourquoi ils se produisent, nous pouvons changer notre point de vue pour les utiliser afin de nous motiver plutôt que de nous frustrer.

 

Que vous veniez avec le désir conscient d'apprendre ou d'améliorer une compétence spécifique ou non, tous ceux qui franchissent les portes de la box sont exposés à des occasions d'apprendre et de changer. Je ne connais PERSONNE qui veut être exactement au même niveau de force, de forme ou de santé d'année en année.

Tout le monde veut s'améliorer d'une manière qui a du sens pour lui.

 

Dès que nous identifions quelque chose que nous voulons apprendre, changer ou accomplir (une compétence, une capacité, etc…), nous avons un chemin d'apprentissage devant nous.

Le chemin impliquera inexorablement le progrès, la régression et les plateaux.

Ce sera non linéaire mais cela a tendance à être vite oublié.

La compréhension de cette feuille de route et un aperçu de la façon dont nous réagissons à certains aspects de cette courbe d'apprentissage auront un grand impact sur notre succès, notre calendrier et notre niveau d'accomplissement dans la poursuite de ladite compétence.

 

En général, sur le chemin de l’apprentissage, on rencontre 4 archétypes bien distincts :

 

1. L’ENTHOUSIASTE 

C’est celui qui aborde les nouvelles activités avec un énorme enthousiasme.

Il fait des progrès initiaux, comme le font la plupart des débutants, mais le premier obstacle (ou plateau) est inacceptable pour lui. Au lieu de travailler à repousser ce plateau, il se tourne souvent vers autre chose, argumentant que finalement ce n’était pas fait pour lui.

 

2. L’OBSESSIONNEL 

Lui est axé sur les résultats. Il veut progresser et se pousse pour y parvenir. Il est déterminé à obtenir une progression rapide. Lorsqu’il atteint un plateau, il redouble d’effort, contrairement à l’enthousiaste qui lui quitte le navire. Bien que cela ressemble à un comportement productif, l’obsessionnel n’a pas d’équilibre ou de compréhension sur le long terme pour parvenir à créer des résultats durables. Sans patience, il est prêt à sacrifier le succès durable acquis sur le long terme au profit de la recherche de gains à court terme.

 

3. LE SATISFAIT 

Peut-être le moins pire des trois. Lui va se pousser, et après avoir atteint son objectif, il est prêt à rester sur un plateau indéfiniment. Il ne cherche plus d’occasion de s’améliorer, d’apprendre ou de développer de nouvelles compétences. A la box, c’est celui qui a un niveau acceptable dans chaque domaine mais qui ne veut jamais s’attaquer à ses déséquilibres ou à ce fameux mouvement qu’il lui manque.

 

En réalité, nous avons chacun plus ou moins des aspects de l’enthousiaste, de l’obsessionnel ou du satisfait en nous. Peut-être êtes-vous l’obsessionnel à la box, l’enthousiaste dans vos passe-temps et le satisfait dans vos relations. Reconnaitre ces archétypes de comportement est utile pour nous aider à voir quand nous ne sommes pas sur le chemin de la maitrise.

Alors à quoi ressemble le 4ème archétype ?

 

4. LE MAITRE

La maîtrise n'est pas la perfection ni l'excellence.

La maîtrise est la pratique, et en ce sens, la maîtrise est l'acte de rester sur le chemin (ne pas sauter du navire, ne pas chercher des raccourcis ou ne pas s'installer).

La maitrise est le chemin du patient, de l’effort dévoué sans attachement au résultat immédiat.

 

On comprend alors que l’apprentissage de toute nouvelle compétence implique des poussées de progrès relativement brèves, chacune étant suivie d’un léger déclin vers un plateau un peu plus élevé que celui qui l’a précédé.

Et c’est là la recette pour créer de la joie et de l’épanouissement dans nos activités, qu’il s’agisse d’effort sportif, de développement personnel ou d’avancement professionnel.

 

Nous pouvons donc définir un plateau comme une période plus ou moins longue d’effort sans progrès apparent.

 

Très bien, il est donc normal de rencontrer des plateaux dans notre progression.

Mais alors, comment dépasser ces plateaux ?

 

Les plateaux ne sont pas un indicateur de régression... mais plutôt une exigence de progression !

Lorsque nous changeons de point de vue comme ça, notre relation avec le fait d'être sur un plateau peut se transformer. Le plateau est une période de répétitions ratées, ou encore le moment où l’aiguille de la balance ne bouge pas indépendamment de toutes les choses que vous faites correctement. Ce qui peut être décevant si nous supposions que le chemin du progrès serait linéaire, ou pire, si nos efforts étaient toujours basés sur le résultat et non sur l'acte quotidien de pratique lui-même.

 

La déception et la démotivation sont souvent le résultat d'un désalignement des attentes par rapport à la réalité vécue.

Ne laissez pas le « non-progrès » d’un plateau vous égarer.

Ne quittez pas le navire maintenant ! Recentrez-vous et rappelez-vous que l'acte de pratiquer est ce qui crée du changement et de la croissance.

 

PRATIQUER vs ACCOMPLIR

 

Apprenez à pratiquer plutôt qu'à accomplir.

Un mindset tourné vers la pratique plutôt que l’accomplissement est la clé du succès pour débloquer un plateau !

Comment cela s'applique-t-il au quotidien ?

 

- Pratiquez des habitudes alimentaires saines... sans tenir compte du chiffre sur la balance.

- Pratiquez votre mobilité pour améliorer votre chute au Snatch... sans tenir compte d’ajouter du poids à votre PR.

- Pratiquez votre Press Back ou Hollow Hold sur le chemin du T2B ... sans tenir compte du résultat du WOD.

- Pratiquez votre gestuelle à la barre... sans tenir compte du fait de soulever plus que votre voisin ou même plus qu'hier.

 

Lorsque vous rencontrez un plateau, focalisez également votre attention et vos efforts sur ce qui vous fait sûrement défaut :

- Mettre l’accent sur la récupération et/ ou la mobilité

- Mettre l’accent sur le renforcement du tronc, des épaules, etc…

- Mieux vous échauffer et incorporer des périodes de retour au calme dans vos entrainements.

- Mieux gérer vos gammes montantes à la barre, être plus progressif.

- Mettre la technique avant la charge.

- Travailler vos points faibles.

 

CONCLUSION.

 

Lorsque vous êtes confronté à un plateau, imaginez-vous comme un ordinateur qui télécharge une mise à jour logicielle en arrière-plan.

Une fois le téléchargement terminé, vous obtenez votre nouveau système d'exploitation (ce Muscle-up tant attendu, ce nouveau PR au Snatch, etc…), mais vous n'avez aucune idée de combien de temps le téléchargement prendra et il n'y a pas de barre de progression pour vous dire à quel point vous êtes proche de la fin de l'installation.

Tout ce que vous pouvez faire est d’être patient, de continuer à PRATIQUER ladite compétence et de faire tout le travail accessoire nécessaire à sa réalisation.

 

Il y a fort à parier que votre coach vous ait déjà orienté sur le travail qui vous permettrait de passer ce plateau, mais peut-être n’avez-vous pas entendu ou pas voulu entendre ce qu’il y a à mettre en place pour débloquer la situation ;)

 

Coach Ced

 

 

77 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page